11 décembre 2011

Stefan ...mon fils


Tu es venu au monde un 11 décembre d'une certaine année....


Je me souviens qu'il faisait très froid sur Paris et ses environs ..


Mais le soleil brillait lors de ta venue au monde...


Tu hurlais..... ton envie de vivre.


J'avais peur de l'avenir ...un enfant de plus à assumer dans ma vie ...


Etre à la hauteur du challenge ...


Faire de toi un mec bien....


Tout en sachant qu'un jour ...tu t'envolerai vers des ailleurs...


Ta vie ...


Je t'aime mon fils.


Tu ne le sais pas....chaque jour, je pense à toi.


Et pardon si je n'ai pas toujours été à la hauteur ..


Je ne suis qu'humaine.....mais je me souviens d'un autre enfant ..une fille ou un garçon..


Qui lui ou elle , n'a pas eu le bonheur d'être cajolé (e) par sa maman...


On meurt parfois de mettre au monde un enfant ...


Comme ça ...vers les 6 heures du mat....en décembre ....


Dans une clinique réputée....


Je me souviens ... et je n'arrive pas à oublier.


Elle si jeune , 20 ans environ...s'effondrer au pied du berceau de son enfant ...


Et moi, incapable de faire autre chose que de courir en hurlant " au secours " ...


Je me souviens de voir des blouses roses courir...


Je me souviens des questions que m'a posé le Papa de cet enfant...


Cet homme digne dans sa souffrance de la perte de sa jeune femme...


De son regard noyé de larmes...


De son premier refus d'accepter son enfant ... comme si c'était lui le coupable...


Comme si un enfant était coupable dès sa naissance de quelque chose.


Bref ce souvenir me hante...


Et en ce souvenir de ta naissance Stefan...


Je m'autorise d'y associer cet autre enfant...


Tendresses à vous deux.


Maman


Création de* MeL*   De  Blog de Nuit...!


*MeL*. Copyrighted 2011. All Rights Reserved.*You may not use my work without my written permission*

22:22 Écrit par *MeL* dans Art | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Une histoire bouleversante parce que vécue et traumatisante... je passais par hasard par ici... mon fils a moi est né un 31 Décembre

Écrit par : Yeshelatso | 14 décembre 2011

Répondre à ce commentaire

Je me souviens de toi.
J'espère que tu vas bien.
Merci de ta visite.
MeL

Écrit par : *MeL* | 19 décembre 2011

C'est bouleversant ce que nous raconte Mel. La fin d'année nous plonge dans les souvenirs. Je te souhaite une bonne soirée et je t'embrasse affectueusement.

Écrit par : danae | 14 décembre 2011

Répondre à ce commentaire

Merci Danae ....Je ne suis plus très présente sur mon blog ...j'en suis désolée.
C'est un vieux blog..C'est long de maintenir un blog sur presque 8 ans en vie ( 2003 à aujourd'hui )...je rappelle que ce blog est la suite de BlaBlablog, blog que j'ai dissou(s ) pour mettre au monde celui-ci " Blog de Nuit " et toujours sur Skynet .
Je ne sais pas me séparer de mes coups de coeur. Alors de temps à autre je passe ici saluer ceux qui ont su me donner leur amitié..et j'en profite pour laisser une trace par texte et image.

Quant à mon texte accompagnant mon image ...c'est une histoire vraie ...et en plongeant dans mes souvenirs...l'enfant de la jeune femme était une petite fille, après le drame les " nurses" me demandèrent de la prendre dans mes bras . Je lui ai parlé au creux de l'oreille de sa jolie Maman et de son Papa en souffrance....et j'ai réussi à convaincre cet homme en peine d'enfin prendre dans ses bras ce bébé ...sa fille .

Je n'ai jamais eu de nouvelle de cette enfant ...à ma sortie de clinique , j'avais laissé mes coordonnées pour avoir des nouvelles. Rien!
C'est la vie .
C'est ainsi.

Écrit par : *MeL* | 19 décembre 2011

Ce texte va droit au coeur et l'illustration aussi. Amitiés.

Écrit par : ariaga | 15 décembre 2011

Répondre à ce commentaire

Ma face secrète Ariaga...
Je t'embrasse Ariaga

Écrit par : *MeL* | 19 décembre 2011

Comme je comprends ce que tu ressens mon amie! Tu dis bien là les mots d'une maman à son fils.
Les mots c'est difficile, heureusement il y a les gestes et les images que l'on crée.
Bon anniversaire à ton fils Stéfan.
je t'embrasse
Hbron

Écrit par : hbron | 16 décembre 2011

Répondre à ce commentaire

Amie
Je ne sais plus parler à mes enfants...ils sont adultes
Ils sont ...point !
Libre de leurs choix ....ils ne savent même pas qui le furent toujours.
Mais comme censeurs de ma vie, ils arrivent presque à me foutre en colère .
Que savent-ils de ma vie ?
Rien....que dalle!

Écrit par : *MeL* | 19 décembre 2011

C'est pas facile, les enfants. Nous rêvons de les voir réussir ce que nous n'avons pas su faire.
C'est difficile de se comprendre: nous avons vécu des choses, des moments qu'ils n'ont pas connus, ils sont nés avec des codes et des valeurs que nous nous avons du apprivoiser bien plus tard.
Un monde sépare notre génération de la leur.
Mon fils n'a pas la même conception du monde que moi. Pas les mêmes espoirs, pas les mêmes envies. Souvent je ne le comprend pas. Ces paroles sont souvent dures lorsqu'il me juge, mais c'est mon fils je l'aime et j'essaie de me mettre à sa place, bien que cela soit difficile. En même temps sa vision des choses souvent m'éclaire sur mes incertitudes, mes illusions.
J'ai pensé aussi lui avoir toujours laissé le choix, mais est-ce réellement le cas? Que nous le voulions ou pas notre comportement, notre vision du monde influence forcément le comportement de ceux qui vivent avec nous.
Le regard que nos enfants portent sur nous est parfois impitoyable, mais je pense que cela est sain. Cela veut dire qu'ils sont libres dans leur tête.
Tu dis qu'ils ne savent rien de ta vie, mais n'est ce pas pareil pour eux?
Personnellement, je suis convaincue que je connais à peine 1% de la vie, des rêves, des espoirs de mon fils. Et pourtant je le vois chaque jour.
Je t'embrasse chère MeL et te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année.

Écrit par : hbron | 23 décembre 2011

Répondre à ce commentaire

Huguette,

Perso, je n'ai jamais rêvé que mes enfants fassent ce que je n'ai pas pu faire. Mes rêves sont mes rêves .
Mes réussites sont miennes...mes erreurs aussi.
J'ai souhaîté simplement qu'ils puissent sans un parcours de combattant ( que j'ai connu ) accéder à " La Connaissance " ...ce devoir que la France se devait à leurs offrir...et qui au fil du temps ( de nos jours se réduit à peau de chagrin ) est néant.
Ils comme des enfants ont rigolés .... la vie devant eux était là ...les bras ouvert....ils allaient bouffer le monde ( t'inquiète pas maman...je suis moins con que toi )....et un jour ils se rendent compte que ce n'est pas si simple de survivre dans ce put'1 de monde . Et là ....fusent des rancoeurs d'enfants dans la bouche d'adultes sensés l'être ....des mots violents....sans retenues..blessants...effrayants parfois.
Et mes enfants adultes...m'attristent .
Mais c'est la vie ....
Une drôle de vie .
Huguette, je te souhaîte une bonne fin d'année....à l' An 2012 !
MeL

ps: moi non plus je connais pas 1 pour cent des souhaits de mes enfants....mais en ont -ils des souhaits ?
Savent-ils encore Rêver..Espérer..Faire ?

Écrit par : *MeL* | 23 décembre 2011

Bien belle et triste histoire...Moi,ma maman est "partie " j'avais ...12 ans,cela à fait ce que je suis aujoud'hui ...on ne guérit jamais vraiment des blessures de l'enfance...

Écrit par : estsidestory | 08 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'étais à l'aube de mes 7 ans quand Maman s'en est allée vers un Autre Monde...je me souviens d'elle, elle était si belle, si douce mais si ferme...je me souviens de son parfum, des senteurs dans lesquelles je me réfugie bien souvent ...des senteurs rassurantes qui sont Elle .
Je me souviens des instants câlins où elle me racontait des contes de fées....je me souviens comment elle combattait ma peur de la nuit ...du noir..maintenant je sais déambuler la nuit avec une vision de chat sans crainte. Je me souviens de son regard d'un bleu impossible à représenter, lointain et brumeux et si chaud malgré tout....!
Des souvenirs vivants....pas oubliés.
Mais impossible de me souvenir de sa voix.... une frustration.

Estsidestory.....nous sommes une parcelle des rêves de nos parents.....avec, en plus nos rêves.
Nous sommes un peu eux...mais avec quelques différences....histoire de lieu et de temps....histoire de souvenir.
J'aime le mot " Souvenir " ...
On ne guérit de Rien...on se fortifie simplement ...on trace son chemin...on tente de laisser maladroiment un petit plus à l'Arbre de ses origines ...en Bien....si possible.


Amitiés
*MeL*

Écrit par : *MeL* | 09 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.